Notre projet à Jalazone

Le groupe AFPS de Brest a lancé en 2012 un projet de partenariat avec l’association
« Palestinian Aged Friends Charitable Society », qui vient en aide aux personnes âgées du
camp de réfugiés de Jalazone, à 7km au nord-est de Ramallah en Cisjordanie. Créé suite à la création de l’Etat d’Israël et de la fuite de la population devant la violence des milices sionistes, il s’étend sur environ 25 hectares et compte aujourd’hui plus de  10.000 habitants.

IMG_20161026_080718
Situé en zone C, en Cisjordanie occupée, sous autorité israélienne complète, il reçoit
toutefois l’appui de l’UNRWA (l’office des Nations unies pour les réfugiés palestiniens)
notamment dans le domaine de l’éducation et de la santé. L’éducation, le chômage des
jeunes, l’accès à l’eau et aux soins médicaux sont les problèmes majeurs du camp.

 Dépliant de présentation et appel à dons

vente de photos en soutien à Jalazone

Palestinian Aged Friends Charitable Society

L’association a été créée en 1997 en tant que comité. C’est devenu une association enregistrée en 2008. Le but de l’association est de rendre des services de première nécessité aux personnes âgées du camp de réfugiés (et éventuellement des villages alentours) et de rompre leur isolement.

Missions de l’association
-Fournir des repas aux personnes âgées tous les jeudis et dimanches ( tous les jours pendant le Ramadan, matin et soir).
-Fournir le matériel nécessaire (matelas, toilettes, fauteuilsroulants…).
-Fournir les médicaments nécessaires.
-Visite d’une infirmière à domicile pour refaire les pansements, vérifier la prise des médicaments, les prescriptions du médecin….
-Financement des séjours en maison de retraite quand il n’y a pas d’autres solutions.
-Soutien psychologique.
-Réhabilitation des logements (peinture, portes, plomberie….).
-Organisation de pique-niques, d’activités de loisirs pour les personnes âgées, pour les soulager, les intégrer à la société.
-Activités avec d’autres organisations du camp.
-Visite des personnes âgées dans les écoles pour raconter leur jeunesse.
-Venir en aide prioritairement aux personnes seules pour rompre leur isolement

Difficultés rencontrées par l’association
« Palestinian Aged Friends Charitable Society »
-L’Autorité Palestinienne n’octroie pas de subventions. La situation des associations en
Palestine est donc très mauvaise. Seules certaines organisations locales donnent de l’argent. La principale source financière de l’association provient donc des dons individuels, notamment pendant le Ramadan. Le partenariat avec le groupe AFPS de Brest est donc une importante bouffée d’oxygène pour eux.

-L’association a un petit local mais qui ne comprend pas de salle suffisamment grande pour accueillir les personnes âgées, organiser des activités. Ils aimeraient donc trouver un local plus grand.

-Manque de médicaments, dû aux conséquences de l’occupation. Ils ont parfois du mal à trouver les médicaments nécessaires.

-L’association ne peut travailler correctement que lorsqu’elle a assez d’argent. Elle est donc souvent obligée de réduire les services

-Ces derniers temps, les incursions répétées de l’armée israélienne dans le camp compliquent leur action

103 Jallazone aide à domicile

Objectifs du projet de l’AFPS
-Apporter une aide financière à l’association pour rendre lesservices de première nécessité aux personnes âgées.
-Développer le partenariat franco-palestinien
-Créer un échange entre le camp de Jalazone et Brest, concernant les personnes âgées, les
associations respectives ou la population en général
-Associer d’autres associations au projet
-Associer la population brestoise

 

PROJET DE CONSTRUCTION D’UNRESERVOIR D’EAU

La plupart du temps, Jalazone subit une pénurie de l’approvisionnement en eau, principalement durant l’été. En général, le camp est approvisioné une fois par semaine ou une fois tous les 15 jours. Il est fréquent qu’il faille même atendre 3 semaines.

La construction d’un réservoir ou d’une grande citerne pourrait aider à résoudre ce problème, ou au moins minimiser les effets de la pénurie, principalement durant l’été avec la hausse importante du besoin en eau.

Le comité populaire du camp détient un grand terrain de 1 ha à l’ouest du camp, sur le point culminant.Ce terrain est donc disponible et techniquement apte à recevoir ce projet de réservoir.

L’AFPS va essayer d’obtenir des subventions pour aider à la réalisation de ce projet

Présentation problèmes eau jalazone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités