Rassemblement pour Gaza vendredi 6 avril – 18h – Haut de la rue de Siam (monument aux morts) – Brest

GAZA : ARRÊTER LE MASSACRE DES PALESTINIENS

A Gaza où vivent 2 millions de Palestiniens dans des conditions insupportables, 1,3 million sont des réfugiés, chassés de chez eux en 1947-48 quand Israël a été créé sur la terre de Palestine.

Le 30 mars dernier une foule pacifique de manifestants gazaouis s’est rassemblée en 5 lieux à l’intérieur de la bande de Gaza, près de la « zone tampon » qui, sur la terre palestinienne, sépare Gaza d’Israël et est interdite par l’occupant aux Gazaouis.

30 000 d’entre eux participaient ce 30 mars à une grande manifestation non violente, la Marche du Retour, pour exiger que leur droit à la libre circulation et à retourner chez eux soit enfin mis en oeuvre, en application du droit international. Cette marche était organisée par la société civile de Gaza à laquelle s’étaient joints les différents partis.

De l’autre côté, une centaine de tireurs d’élite israéliens, prêts au massacre que leur gouvernement leur avait ordonné et avait même annoncé. A distance et protégés par des monticules de terre, ils étaient hors d’atteinte de la moindre pierre qu’un gamin aurait lancée. Mais ils ont tiré, pour tuer et blesser gravement, dans les jambees parfois, dans le torse et aussi dans le dos des manifestants désarmés qui tentaient de se protéger.

Le bilan est très lourd: 17 Palestiniens tués, plus de 1500 blessés. Des dizaines gravement mutilés, genoux brisés ou atteints de projectiles particulièrement dévastateurs.

Le gouvernement isrtaélien a félicité ses soldats et, comme les Etats-Unis, refuse toute enquête indépendante sur ce massacre. Il annonce au contraire une intensification de la répression dans les semaines à venir où doivent se tenir d’autres rassemblements populaires non violents.

CELA SUFFIT.

Des sanctions immédiates sont nécessaires:

Cesser toute coopération militaro-policière avec Israël

– Interdire l’importation de produits et services des colonies israéliennes

– Déférer devant la Cour pénale internationale (CPI) les criminels responsables.

La France et l’ensemble de la communauté internationale doivent faire cesser le massacre des Palestiniens par Israël. Il faut enfin imposer le droit à Israël et exiger la levée immédiate du blocus de la bande de Gaza .

Publicités

Rassemblement pour Salah Hamouri à Quimper

IMG_20171024_182647.jpg

Nous étions un peu plus de 130 personnes rassemblées mardi 25 devant la préfecture de Quimper pour dénoncer l’incarcération par l’État Israélien de Salah Hamouri.

Ce rassemblement soutenu par 17 associations, partis et syndicats* était aussi une réponse au Préfet du Finistère qui a scandaleusement opposé une fin de non-recevoir à une délégation d’élu-es. 109 élu-es qui, dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, demandent une intervention déterminée du gouvernement français pour la libération de Salah Hamouri.

Lire la suite

Rassemblement de soutien à Salah Hamouri vendredi 22 septembre à Brest

L’avocat Franco-Palestinien Salah Hamouri, emprisonné en Israël depuis le 23 août vient d’écoper de 6 mois de détention administrative, renouvelables, sur ordre du ministre d’extrème droite Avidgor Lieberman. Un déni de droit absolu, dans un silence total des autorités de notre pays (et aucune réponse des parlementaires locaux à nos mails), à la différence du journaliste Loup Bureau, dont nous nous réjouissons de la liberération après l’intervention de Jean-Yves Le Drian en Turquie. Ce deux poids deux mesures entre deux citoyens français n’est pas acceptable ! (voir ci dessous le communiqué du bureau de l’AFPS).

Nous appelons à un rassemblement de soutien à Salah, afin d’exiger sa libération, vendredi 22 septembre à 18h Place de la Liberté à Brest. Nous comptons sur vous nombreux.

Lire la suite

Réception à Brest de nos amis de Jalazone

Le séjour à Brest de nos amis du camp de Jalazone Mousa Anbar et Youssef Sabah s’est terminé après de riches rencontres avec les élus, nos adhérents, sympathisants….

21617800_10155942771198254_7172920195862448730_n

Ils ont en effet pu présenter aux élus de Brest les difficultés rencontrées dans le camp de Jalazone, les missions de leur association venant en aide aux personnes âgées e le projet de construction d’un réservoir d’eau. Ils ont également présenté tout cela à nos sympahisans très interéssés lors d’une réunion publique à la maison de l’International. Dorénavant, nous nous devons, avec l’aide d’un maximum de monde de poursuivre le développement de notre soutien au camp de réfugiés de Jalazone.

Lire la suite

Journée d’action nationale du 1er octobre pour le retrait des produits des colonies israéliennes de nos magasins

big_artfichier_263921_5646812_201604255048853

Le 1er octobre prochain, l’AFPS l ance une nouvelle journée d’action nationale pour le retrait des produits des colonies israeliennes de nos magasins. Un des objectifs majeurs de cette journée est de pousser les autorités publiques françaises à respecter l’obligation édictée le 11 novembre 2015 par la Commission européenne de veiller à l’étiquetage différencié des produits des colonies israéliennes.

A Brest, après avoir tracté à de nombreuses reprises devant les supermarchés de Brest, nous avons choisi d’être présents le 1er octobre dans le centre-ville (rue de Siam) de Brest. Nous y serons présents de 10h30 à 12h avec une table de sensibilation à la campagne BDS et au respect de la liberté d’expression, à l’heure où la France est le seul Etat au monde à criminaliser les militants du mouvement BDS.