Rassemblement pour Gaza vendredi 6 avril – 18h – Haut de la rue de Siam (monument aux morts) – Brest

GAZA : ARRÊTER LE MASSACRE DES PALESTINIENS

A Gaza où vivent 2 millions de Palestiniens dans des conditions insupportables, 1,3 million sont des réfugiés, chassés de chez eux en 1947-48 quand Israël a été créé sur la terre de Palestine.

Le 30 mars dernier une foule pacifique de manifestants gazaouis s’est rassemblée en 5 lieux à l’intérieur de la bande de Gaza, près de la « zone tampon » qui, sur la terre palestinienne, sépare Gaza d’Israël et est interdite par l’occupant aux Gazaouis.

30 000 d’entre eux participaient ce 30 mars à une grande manifestation non violente, la Marche du Retour, pour exiger que leur droit à la libre circulation et à retourner chez eux soit enfin mis en oeuvre, en application du droit international. Cette marche était organisée par la société civile de Gaza à laquelle s’étaient joints les différents partis.

De l’autre côté, une centaine de tireurs d’élite israéliens, prêts au massacre que leur gouvernement leur avait ordonné et avait même annoncé. A distance et protégés par des monticules de terre, ils étaient hors d’atteinte de la moindre pierre qu’un gamin aurait lancée. Mais ils ont tiré, pour tuer et blesser gravement, dans les jambees parfois, dans le torse et aussi dans le dos des manifestants désarmés qui tentaient de se protéger.

Le bilan est très lourd: 17 Palestiniens tués, plus de 1500 blessés. Des dizaines gravement mutilés, genoux brisés ou atteints de projectiles particulièrement dévastateurs.

Le gouvernement isrtaélien a félicité ses soldats et, comme les Etats-Unis, refuse toute enquête indépendante sur ce massacre. Il annonce au contraire une intensification de la répression dans les semaines à venir où doivent se tenir d’autres rassemblements populaires non violents.

CELA SUFFIT.

Des sanctions immédiates sont nécessaires:

Cesser toute coopération militaro-policière avec Israël

– Interdire l’importation de produits et services des colonies israéliennes

– Déférer devant la Cour pénale internationale (CPI) les criminels responsables.

La France et l’ensemble de la communauté internationale doivent faire cesser le massacre des Palestiniens par Israël. Il faut enfin imposer le droit à Israël et exiger la levée immédiate du blocus de la bande de Gaza .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s